foot651.jpg                              Elles l’ont fait ! Comme l’an dernier, les Sarrancolinoises se hissent en finale de la Coupe du District Haute-Garonne Midi Toulousain en s’imposant à Pibrac 3 buts à 2. L’exploit est d’autant plus beau que les Auroises ont joué une heure sans gardienne de but de métier… (par fémifoot65.fr et F.B.)


Deux finales en deux ans d'existence pour les filles du coach Bossuat

Deux finales en deux ans d’existence pour les filles du coach Bossuat

LE CONTEXTE
Qualifiées pour la deuxième pahse de leur championnat, les filles de Francis Bossuat relevaient ce week-end le défi de la coupe. Une demi-finale compliquée face à une équipe de Pibrac composée d’excellentes individualités. Les Auroises avaient pour objectif de réussir à se qualifier pour la deuxième année consécutive pour la finale de cette compétition.

LE MATCH
C’est encore une fois à l’extérieur sur la pelouse de Pibrac, équipe invaincue en Championnat, que les Sarrancolinoises ont écrit pour la deuxième fois consécutive une belle page de l’histoire du club en s’imposant avec la manière face à une sympathique équipe locale au sein de laquelle évoluent de bien belles individualités. Pourtant, au repos et malgré une première mi-temps dominatrice dans l’ensemble, les choses semblaient mal engagées car les Auroises étaient menées 1-0 sur un pénalty concédé par Jennifer Dumoret alors que plusieures franches occasions s’étaient offertes à elles notamment sur une tête d’Emilie Lacoste qui trouvait la barre transversale. Comble de malchance, Audrey Llort , la gardienne du Sporting, se voyait contrainte, la mort dans l’âme, de laisser ses camarades après avoir joué plus d’une demi-heure avec une fracture du poignet qui l’empêchera hélas de participer à la finale le 30 Avril. Pas beaucoup de volontaires pour la remplacer dans les buts, c’est Alexandra Pomé qui s’y collait avec la promesse de ses camarades de jouer le plus haut possible pour lui éviter trop d’ennuis.

Les Auroises renversent la vapeur

C’est ce qu’elles réussirent à faire dans une deuxième mi-temps très rythmée où en écartant le jeu et en imposant leur physique elles égalisaient par l’inévitable et opportuniste Audrey Alphonso (54e) sous les applaudissements de la dizaine de supporters qui avaient fait le long déplacement en banlieue toulousaine. Sur leur lancée, les Sarrancolinoises aggravaient logiquement le score six minutes plus tard (60e) par Adeline Garcia qui, bien servie par Valène Colombo, expédiait un missile du gauche dans la lucarne pibracaise. Les joueuses locales n’abdiquaient pas et Jennifer Dumoret, poussée à la faute, concédait contre le cours du jeu un deuxième pénalty synonyme d’égalisation (68e) pour Pibrac. Après un nouveau tir de Valène Colombo (72e) sur la base du poteau, la délivrance était obtenue à la 74ème minute sur le troisième pénalty de l’après midi sifflé par M.Redonets sur une faute de main d’une joueuse locale. C’est Emilie Lacoste qui, sans trembler, offrait la victoire aux montagnardes, ouvrant ainsi la porte de la finale de cette Coupe qui se jouera le 30 Avril à 18H00 sur le synthétique du Stade de l’Hers à Toulouse et opposera le Sporting à Saint-Simon, vainqueur facile de Montastruc (8-1). Deux belles équipes, un public féminisé nombreux, des supporters chaleureux, un beau match engagé mais fair play, une sympathique réception d’après match, c’était bien la fête du foot féminin à Pibrac qui s’est poursuivie fort tard le soir aux portes de la vallée d’Aure…