foot65.jpg    Venir donner un coup de main à titre bénévole à leurs collègues qui arbitrent au centre pour les prochains tour de la coupe de Bigorre, voilà une initiative qui devrait redorer l’image des arbitres assistants en particulier, des arbitres en général trop souvent accusés à tort de n’être motivé que par le chèque… (par R.W.)


Arbitres - Des hommes en noir solidaires et bénévoles

« Ah pour prendre le chèque à la fin, tu es bon ! » Combien de fois avons-nous entendu ces quolibets lancés depuis le bord de la main courante par un énergumène excédé par une décision d’un arbitre. Ces derniers pourront désormais leur répondre qu’ils ne touchent pas un centime pour permettre à tous les acteurs de pratiquer le football équitablement. En effet, la fratrie des arbitres est enfin redevenue solidaire. Il y a normalement qu’un seul arbitre officiel lors des rencontres de la coupe de Bigorre. Ces matchs sont souvent de très bon niveau avec des équipes de Ligue qui affrontent des équipes de niveau district prêtes à faire mentir la hiérarchie. Des arbitres assistants officiels bénévoles viennent aider leur camarade du centre. Cela permet d’éviter les scènes cocasses où l’arbitre assistant du club laisse son drapeau baissé alors que ses attaquants sont hors jeu, comme cela arrive de temps en temps…

Des volontaires pour le prochain tour de coupe de Bigorre

Les matchs Galan – Haut Adour et Ibos – Lourdes ont déjà bénéficié de cette solidarité sous le regard ébahi et satisfait des dirigeants, joueurs et entraineurs. Ce sera encore le cas lors des matchs du prochain tour où il y aura assez de volontaires pour faire un déplacement complètement désintéressé financièrement. L’arbitrage de notre département ne peut ressortir que grandi de cette opération.