chablisguyroux.jpg     « Ecoutez,j’ai rarement sué comme cela au cours d’un entraînement.Mais tout était dosé et tout s’enchaînait parfaitement »,expliquait à l’issue de la séance ,conduite par Guy ROUX,Pascal PORCHERON,un joueur expérimenté de l’effectif de l’AS CHABLIS FOOTBALL.Venu au départ pour conduire symboliquement un exercice en hommage à Frédéric DARRAS (inhumé ce mercredi à AUXERRE) ,Guy ROUX a en fait dirigé l’ensemble de l’entraînement,jeudi soir à CHABLIS,dans le stade qui porte son nom. »C’est Mercredi,en assistant aux obsèques de Frédéric que j’ai proposé aux joueurs et dirigeants d’assister à un de leurs entraînements,sans les déranger.Les joueurs de Chablis ont perdu un entraîneur,les anciens joueurs d’AUXERRE ont perdu un coéquipier et moi j’ai perdu un joueur.Les trois situations sont terribles et se rejoignent.La plus anormale,c’est la mienne,c’est comme dans les familles,quand un fils part avant le père »,a déclaré solennellement Guy ROUX avant de prendre les rênes de l’entraînement. Celui qui a conduit les Ajaïstes au Titre de Champions de FRANCE en 1996,a mené cette séance de main de maître.Echauffement,exercices de frappe de balles,jonglages,petit match et séances de tirs au but se sont enchaînés durant deux heures.A la baguette,un Guy ROUX,égal à lui-même,distillant conseils et remarques judicieuses à ses joueurs d’un jour .